lundi 16 septembre 2013

Expo Roy Lichtenstein à Beaubourg

Comme tous les mois de septembre, je prends de bonnes résolutions culturelles, à savoir au moins 2 ou 3 expos par moi. Et puis les mois passent et je ne tiens pas trop la route ... bon cette année avec toute la pluie qui est tombée, parfois j'avais la flegme de braver les éléments (waouh l'excuse bidon !).
 
Mais ça c'était avant. Cette année ça va changer (oui oui !)
La preuve, déjà 3 expos depuis le 1er septembre. A commencer par Simon Hantaï, dont je ne parlerai pas ici puisque l'expo est terminée depuis le 2 septembre, mais c'était renversant. Une vraie découverte !
J'ai enchaîné avec la rétrospective sur Roy Lichtenstein au Centre Pompidou.
 

 

Tout le monde a déjà vu une œuvre de Roy Lichtenstein dans sa vie, regardant l'œuvre comme une affiche pop, parfois attiré par ce style dessiné, parfois ému, parfois insensible. Mais connu. Le pop art aura eu cette force, celle de faire connaître au plus grand nombre, des artistes qui auraient été rejetés par la bonne société à une autre époque. Mais ici les artistes sont devenus des stars.
 
Roy Lichtenstein (1923 - 1997) est une figure majeure du Pop Art. Les couleurs primaires, les traits stylisés, les aplats permettent d'identifier ses œuvres immédiatement. Mais Roy c'est plus qu'un tableau de bande dessiné, c'est un artiste d'avant-garde qui mérite d'être découvert et compris.
 
 
Cette première rétrospective complète de son œuvre présentée au Centre Pompidou, nous éclaire sur le parcours du peintre. La présentation est chronologique et montre l'artiste dans sa complétude. Au delà des tableaux pop, c'est le travail de Roy Lichtenstein qui est expliqué. Comment il choisit le thème, comment il compose le tableau, comment il le réalise (Ah tous ces petits points !).
 
 
Une grande place est donnée aux sculptures, bronzes pop improbables (pas de photos ... car interdit). Cela renforce la place de l'artiste et lui donne une autre dimension.



L'exposition n'est pas immense, en 1 heure vous aurez fait le tour. Mais elle est très complète et permet une vraie rencontre avec cet artiste "trop" et "mal" connu.
J'ai beaucoup appris sur lui. J'ai mieux apprécié ses œuvres, beaucoup plus intéressantes "en vrai" que reproduites. Une jolie promenade, didactique et qui ouvre son regard sur un artiste majeur de la 2ème moitié du XXème siècle.

Une exposition qui se tient jusqu'au 4 novembre au Centre Pompidou, tous les jours sauf le mardi, de 11h à 21h. Le billet donne aussi accès au musée.

Kate Manzana


A noter : à côté de chaque œuvre, un picto indique si on peut ou non prendre une photo. Très pratique  !
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire